contact

Conseils

Le portrait face à la retouche

ITW Yonathan Kellerman

 

Par Yonathan Kellerman, photographe professionnel

www.ykellerman.com

Nathalie Bellec : Quelles sont les difficultés que vous rencontrez face à votre modèle lorsque vous réalisez un portrait ?

Yonathan Kellerman : C’est effectivement plus difficile pour les personnes qui ne sont ni des comédiens, ni des athlètes. D’une façon générale les gens sont en effet très pudiques et n’ont pas confiance en eux. Il s’agit alors de leur expliquer que la séance de prise de vue va nécessiter un peu de temps.

La personne arrive assez tendue et il s’agira de relâcher la pression. De son côté le photographe en profite pour étudier la physionomie du visage et anticipe la lumière qui sera la plus adaptée. Chacun a un langage corporel que le photographe doit interpréter et tout l’enjeu est de mettre en lumière les singularités de son modèle.

Je suis par exemple spécialisé dans les portraits d’athlètes. Les sportifs ne sont pas des habitués de l’objectif mais ils apprécient les séances de shooting car cela permet de mettre en valeur les efforts qu’ils consacrent à leur discipline. Ce type de sujet est d’ailleurs très photogénique.

 

L'image de luxe de vos produits

Alena Filenkova sur le blog WaooImage

Par Alena Filenkova, créatrice de chaussures féminines de luxe.

 

Nathalie Bellec : Alena, pouvez vous nous présenter votre entreprise ?

Alena Filenkova : Je suis créatrice de chaussures et j’ai créé ma marque en 2010. Déjà adolescente je rêvais de réaliser des vêtements et  des chaussures selon mon design, mais j’ai démarré une carrière d’architecte. Depuis 3 ans j'ai décidé de me consacrer à la création des chaussures.  J’ai commencé par des créations intuitives pour des chaussures que j’aurais aimé trouver dans le commerce. Puis j’ai passé quelques mois dans un atelier parisien pour apprendre à les confectionner. Je dois dire que ma formation d’architecte m’a également été utile dans ce parcours. J’ai créé ma première collection en collaboration avec des artisans parisiens. Aujourd’hui mes chaussures sont réalisées en Italie car c’est là que sont regroupés la majeure partie des spécialistes en escarpins haut de gamme.

Aujourd’hui je suis heureuse de pouvoir proposer aux femmes une grande qualité dans l’accessoire principal qu’est la chaussure : elle exprime dans son choix la personnalité de celle qui la porte. Les chaussures parlent d’elles-mêmes.